Ludo LASSALLE





C’est à Calais, ancienne cité industrielle et ville portuaire du nord de la France, séparée des falaises de Douvres par la Manche, que naît Ludo Lassalle en 1977.

Dès son plus jeune âge, crayons et pinceaux le démangent. À 8 ans, il intègre l’école des Beaux-Arts de Calais afin d’y suivre une formation académique qu’il achèvera 12 ans plus tard. Par ailleurs, il découvre les premiers tags et graffitis qui commencent à orner les murs de la ville et qui marqueront à jamais sa peinture. Fasciné, il se passionne pour cet art urbain underground qui s’impose et pose à son tour sa signature au gré de ses escapades qui se multiplient. Pratiquant le skateboard, Ludo arpente les coins et recoins de la ville, la planche sous le bras et les bombes sur le dos, en quête de nouveaux spots. Les voies ferrées, qu’il a toujours observées depuis la fenêtre de sa chambre, deviennent ainsi son nouveau terrain de jeux. Il explore la vie artistique urbaine de la région des Hauts de France mais aussi celle de Belgique et d’Angleterre, s’en inspire, expérimente, s’essaye à différentes techniques comme le collage ou le pochoir, transpose sur toiles et poursuit en parallèle, avec toujours le même enthousiasme, ses cours aux Beaux-Arts pour parfaire sa technique. Son exploration l’amènera à poser son empreinte sur le bitume et les murs de Paris, Marseille, Londres, Bruxelles ou encore Amsterdam.

Plus tard, il s’installe à Lille et exerce la fonction d’animateur socio-culturel. L’occasion de concilier son activité professionnelle et sa passion en proposant différentes activités artistiques. Il quitte le nord pour rejoindre les Cévennes, sa terre d’accueil. Son atelier, avec vue sur voies ferroviaires, s’agrandit, et Ludo continue de peindre avec plus d’ardeur en jouant sur les formats et supports, notamment ceux issus de la récup qu’il se plaît à détourner, tout en multipliant les techniques. Il peint des portraits noir et blanc, des façades, des toits, des rues, friches industrielles ou encore des paysages ferroviaires. Il se perfectionne et trouve son style, l’univers dans lequel il s’épanouit pleinement. Ludo détaille l’espace urbain sous toutes ses coutures avec moult tâches, coulures et éclats de peinture.


Son oeuvre raconte une histoire, son histoire, et se fait le témoin de son parcours, de l’environnement dans lequel il a évolué et évolue aujourd'hui : une peinture urbaine, authentique et poétique. Elle éclaire son passage, immortalise et rend hommage à un décor oublié par l’usage et usé par les âges.

"Le Train-train quotidien" - Technique mixte sur toile- 116 x 89 cm.
(Gare d'Amiens)


"Toits de Lyon"-Technique mixte-sur-toile-120 x 80 cm






Aucun commentaire:

Publier un commentaire