Bernard GOUTIERS






Figurer l'altérité

Dans quelle mesure l’expression de l’artiste parvient-elle à enrichir le regard d’autrui, ce dernier témoignant d’une quête de sens dont l’œuvre d’art est le miroir ? Telle est la question qui, tout en évoquant l’expérience de l’altérité, est au centre du vocabulaire artistique de Bernard Goutiers.
Si les recherches plastiques du peintre français établissent un point de convergence entre écriture poétique et travail pictural, esthétique onirique et registre abstrait, elles passent également par une réflexion   vieille de plusieurs siècles mais ô combien pertinente aujourd’hui sur le rapport tantôt intrinsèque, tantôt problématique entre artiste et spectateur. 

C’est pourquoi l’œuvre de cet artiste français, à la résonance profondément philosophique et sociologique, éthique et esthétique, n’est pas sans rappeler que l’art, loin d’être inscrit dans une correspondance unidirectionnelle avec le monde, et loin de se cantonner à un éventail d’œuvres figées dans l’espace et dans le temps, est aussi un incommensurable lieu d’échange entre deux êtres, voire l’espace où se réactualisent continuellement les plus grands questionnements de l’existence.
Mónica Moreno Botero



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire