André-Claude GAMBERO




Parfois simplicité et sophistication trouvent un terrain d’entente. Celui de l’émotion. Parfois encore une étincelle de poésie transparaît dans une sculpture. Au-delà du sujet récurrent de la femme, voire même de l’objet, c’est ce que j’essaie d’y insuffler. Avec plus ou moins de bonheur. Mais avec toujours le même plaisir. Celui de triturer cette terre, élément premier et primaire, voire même primitif. Mais tellement chargé d’histoire, d’empreintes auxquelles je mêle les miennes. 




Aucun commentaire:

Publier un commentaire